Gant d’Or 2012, deuxième jour

Le jour G, comme grillage.

Pour les Basques, la cesta punta est souvent une affaire de cœur.

Même si parfois ils semblent se cacher.

Mais revenons à l’entrée des gladiateurs dans le fronton couvert Euskal-Jaï de Biarritz pour le tournoi du Gant d’Or.

Dans la chaleur de ce soir là, pour l’exercice photographique qui m’attendait, le dilemme était…le grillage!

Trouver de nouveaux angles de prise de vue pour varier les cadrages et faire des plans serrés maintenant que j’étais rôdé à l’exercice de suivi de la pelote se résumait à éviter de voir apparaître à l’image le grillage de protection…

Celui de la cage pratiquée quelques jours avant était plus large que celui placé devant le public. Il fallut donc ruser avec ce dernier, pour obtenir les photos de ce soir, qui sont ICI, exercice pratiqué à nouveau en Regard Croisé avec Joëlle Verbrugge, dont l’article est ICI et les galeries ICI et ICI.

J’adresse mes remerciements à toute l’équipe de l’ Euskal-Jaï pour sa disponibilité et aussi en particulier à Laurent Odillard, le photographe passionné dont vous trouverez le site ICI, pour son accueil et sa gentillesse.

A bientôt.

André

 

Capbreton en Couleurs et en Eté

Première sortie au D800

Un autre monde….

Plusieurs galeries illustrent déjà Capbreton ICI et ICI dans des ambiances printanières très ventées…

Temps plus calme pour cette première sortie avec le D800, lumière d’été avec un ciel voilé et couvert au loin ne durcissant pas trop l’éclairage.

Tout aussi impressionnant que sur le papier, le D800 révèle une formidable gamme dynamique et le piqué est bien sûr au rendez-vous avec les 24-70 et 70-200.

Ah oui, c’est du détail également, puisque c’est aussi une promenade en Regard Croisé… à focales complémentaires….L’article de Joëlle Verbrugge est ICI

Le poids des fichiers ne se fait pas réellement sentir avec une carte rapide et de bonne capacité, mais le détail est impressionnant. Lightroom gère et traite sans souci non plus, même sur un PC aux limites d’efficacité.

Et j’attendais un point faible sur les rafales, mais avec la poignée grip et les batteries appropriées, c’est tout à fait exploitable pour mes sujets, et les jours suivants confirmeront.

Voilà un bon terrain de jeu pour prendre pied dans un autre monde, celui du capteur full frame, et aborder quelques jours plus tard un exercice plus exigeant: Cesta Punta au Jaï Alaï, mais c’est une autre histoire.

A bientôt.

André