Retour à Graffiti Paradise

Le D800 à l’épreuve de la lumière.

Après une première visite dans cette friche industrielle au printemps, paradis des grapheurs que vous avez pu découvrir ICI, il s’avérait que c’était un choix intéressant pour valider les réglages d’exposition et d’auto focus du D800.

Contrastes élevés et faibles lumières, en haute résolution c’est le terrain d’exploration dédié de ce boitier

Et là vraiment il excelle, les ombres sont détaillées même avec la forte lumière d’un après midi d’été à la recherche de nouvelles oeuvres avant que ce lieux magique disparaisse. Bilan très positif, et moment très agréable de flânerie dans ce non musée très créatif.

La galerie complète est ICI

A bientôt.

André

.